C’est même dans nos différences, dans nos divergences d’opinions que Dieu teste nous amour les uns pour les autres.
C’est donc normal que nous ne soyons pas du même avis sur tout même à l’église, nous sommes des enfants devant le Seigneur et nous sommes tous là pour être enseignés par lui, la perfection n’est donc pas ce monde, Dieu veut nous apprendre à nous gérer et surtout à nous exhorter à encourager les autres.
Dieu a raison de revenir sur l’amour, ses enfants nous devenus intolérants, toujours prêts à jeter la pierre et à critiquer, toujours promts à mépris et à juger, toujours prêts à imposer *notre* vérité aux autres sans tenir compte que nous sommes tous sur le chemin de la connaissance.
Nous voulons toujours influencer les points de vue des autres, nous voulons toujours diluer leurs visions, leurs convictions pourtant tout dépend de la maturité de chacun.
La bible dit que chacun a sa part à la table du Seigneur, ça qui signifie que Dieu nous accepte tels que nous nous présentons à lui et c’est lui seul qui peut juger de notre sincérité.
Arrêtons de penser que nous sommes parfaits et les autres sont pires, nous ne sommes pas des policiers, le Père attend de nous des encouragements.
Paul dans romains dit que dans l’église, il ya toujours des faibles dans la foi, des personnes qui ne sont pas affermis et nous en rencontrons chaque jour.
Certains sont présents dans les réunions seulement lors d’un événement, d’autres sont des sympathisants, des passants, des clignotants, ils répondent présents mais ils ne sont pas réellement des enfants du Seigneur, ils ne se sont pas laisser toucher par l’Eternel.
Paul nous invite à encourager les faibles.
C’est ailleurs ce qu’il souligne dans Romains, 14:1 – Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions.
Give consideration for those who are weak in faith.
Il nous arrive de dominer les autres par nos connaissances, nos expériences, notre ancienneté.
Nous négligons leurs interrogations, nous nous moquons de leurs questions qui sont pour nous bêtes, naïves.
C’est notre problème dans l’église et entre les chrétiens.
Nous n’avons pas besoin d’entrer dans les débats pour les édifier, Dieu les convaincra sur la route.
Abel et Caïn avaient des manières différentes d’adorer le Seigneur et Dieu a préféré le sacrifice d’Abel mais Caïn a refusé par ce choix de se laisser bâtir, de se remettre en question et il a tué son frère.
Nous devons apprendre à avoir le discernement pour distinguer les choses essentielles.
C’est aussi ça le caractère de Dieu, acceuillir les faibles avec nous, pour les aider, leur tendre la main.
Au delà de nos imperfections, notre Seigneur continue à nous soutenir et à nous défendre.
Ne rejettons donc pas ceux qui ne sont pas au même niveau spirituel que nous, c’est ensemble que nous bâtirons le temple.
Nous nous souhaitons sur ce, une bonne journée
Bonjour à nous bienaimés.

Onde D.