Lorsque Dieu verse son huile sur notre tête, c’est d’abord pour lui et pour les autres, ce n’est pas pour se donner la gloire.
Beaucoup de serviteurs de Dieu se sont crus Dieu, ils se sentent tout puissants, ils ne se prosternent plus devant la gloire elle même.
Comment expliquons nous que dans un service où l’onction est à l’apogée, où le Saint Esprit lui même est là, où la louange et l’adoration ont transporté certaines personnes à un autre niveau, où il n’ya de place que pour les pleurs et la joie, qu’un serviteur de Dieu, oint soit assis, insensible, parfois sur son téléphone, comme si rien ne se passait autour de lui.
Comment expliquons nous que nous soyons connectés au ciel par les louanges, qu’un leader ne s’implique pas.
Vous me direz certainement qu’ils se sont chargés à la maison, dans leur intimité avec Dieu, ils ont déjà prié et ils sont prêts à rendre ministère.
La louange est un moment d’alliance, de relation, c’est un temps où Dieu reçoit nos actions de grâce de façon unique.
Parfois même, certains oints futés, nous observent, sourient mais sont cloitrés dans leur fauteuil comme si c’est une mise en scène.
Nous nous demandons comment est ce possible qu’en pleine adoration, un responsable ne partage pas cet instant magique.
L’apothéose, c’est Lorsqu’on lui donne la parole, il nous dit sans ambages, *je sens une forte présence du Seigneur en ce lieu* pourtant il semblait froid quand nous faisions notre chaud.
Nombreux sont ceux qui ont arrêté de se coucher dans la présence de Dieu, ils ne s’assoient plus au sol, ils ne s’agenouillent plus.
Nous dirons qu’ils ont leur raison, qu’ils ont leur relation avec Dieu mais nous pouvons aussi dire qu’ils se sentent supérieurs, ils ont peur de se salir, ils ne sont plus à ce niveau, ils sont déjà à une étape où leur image doit être soignée.
JEEEESSUS.
Certains même ne suivent plus le culte, ils viennent seulement pour monter à l’autel, il paraît qu’ils ont besoin de concentration ou peut être ils fuient les aiguillons de l’ennemi.
Dans tous les cas, un pasteur est d’abord un enfant de Dieu, lorsque le Seigneur dit quelque chose, lorsqu’il donne une consigne, nous sommes tous concernés, lorsque le Seigneur nous dit que nous devons l’adorer en esprit et en vérité, ce n’est pas pour certaines personnes, lorsque le Seigneur dit que le témoignage de deux ou trois est établi, cela signifie que l’union fait la force, qu’ensemble Goliath tombe automatiquement, il est vaincu.
Si ces oints de Dieu doutent de ce que Dieu parle ce matin, qu’ils demandent à Samson.
Voilà notre frère Samson, un enfant plein de potentiel, ayant un don et un talent hors norme, avec multiples prophéties sur sa vie, avec une vision exceptionnelle, avec toute la main de Dieu sur lui… mais qui est mort comme un chien.
Pasteur Samsom était un héros, un serviteur de l’Eternel mais à un moment de sa vie, il se sentait trop influent, trop fort, trop arrivé.
Il se donnait lui même la gloire comme bon lui semblait, après ses moments d’exploits, il était tellement redouté, tellement applaudi qu’il ne prenait jamais la peine de vénérer Adonaï, le monde l’avait tellement célébré qu’il s’était éloigné du Seigneur, il ne priait plus, il ne louait plus, il était invincible.
A quel moment, il a donné gloire à Dieu?
A quel moment il a fait un sacrifice de louange?
A quel moment il a bâti un autel pour son Dieu?
Au lieu de rentrer se cacher dans la présence de Dieu avec ses parents, il cherchait Delila, il trouvait refuge dans les cuisses de la prostituée.
Bienaimés, nous devons prier pour nos parents, nous devons pleurer devant Dieu pour eux, nous devons implorer le secours de l’Eternel sinon nos bergers vont tourner leurs têtes au monde.
Nous devons reconnaître que lorsque Dieu utilise nos ministres de l’évangile, s’ils ne font pas attention, la familiarité va boucher et diluer leur onction.
Mes frères, l’histoire de Dieu ci n’est pas le jeu.
Abraham était l’ami de Dieu mais il connaissait sa place et ses limites,
Moïse était un libérateur fidèle, il a vu la gloire de Dieu mais nous connaissons tous ce qui a empêché son entrée dans Canaan.
Alors lorsque la lumière de Dieu est avec nous, lorsque la grâce de Dieu est disponible, soyons humbles, soyons des fils et restons attachés au Seigneur.
Et ce qui a poussé le Père à nous interpeller, à nous apprendre à aider nos parents à nous aider, à prier pour eux.
Pray for your pastors.
Lévitique, 26:9 – Je me tournerai vers vous, je vous rendrai féconds et je vous multiplierai, et je maintiendrai mon alliance avec vous.
C’est la même promesse que le Seigneur avait faite à la création.
Féconder, Multiplier, maintenir.
Pour tous ceux qui ont une alliance avec le Seigneur, ceux qui connaissent leur Dieu, qui ont un coeur de gratitude, qui adorent en esprit et en vérité, les bénédictions de ce verset seront leur partage.
Alors prions pour que nos pasteurs restent fidèles et intègres envers leur Dieu.
Bonjour ici
Bonne journée

Onde D.