Mon Mois d’Engagement!Nb30:2 Une Promesse Est Une Obligation…

Méfions nous des promesses que nous faisons n’importe comment, sans réfléchir.
Nous prenons des engagements alors que nous n’avons pas une visibilité, nous tissons des alliances sans mesurer l’impact et nous sommes les premiers à nous plaindre et à pleurer.
Nous sommes tellement prétentieux et audacieux que nous l’avons amené à l’église, nous faisons des voeux à tors et à travers pourtant nous sommes parfois conscients de ne pas les honorer.
Dès qu’un homme de Dieu nous invite à faire une offrande sacrificielle, ou une semence, nous voici devant pour nous aventurer.
Bienaimés, si nous avions l’habitude de faire des promesses que nous ne tenons pas à l’église et que rien ne nous arrive, faisons attention, nous ne devons pas nous moquer du Seigneur.
Nous ne sommes pas dans une cour de récréation où chacun fait à sa guise, où chacun défie pour se faire voir, nous sommes dans la maison du Seigneur, dans un lieu saint, devant le tout puissant.
Ne risquons pas nos vies parce que nous avons donné une parole que nous n’avons pas respecté, ne nous exposons pas à la colère de l’Eternel pour lui avoir désobei et lui avoir manqué de respect.
Sérieux, le temps est venu pour nous qui nous disons chrétiens de faire les choses proprement, loyalement.
Nous prenons tout à la légère, avec négligence mais est ce que nous savons que nous serons plus punis que ceux qui n’ont pas la connaissance.
Prendre un engagement aussi petit qu’il soit est une parole donnée.
La parole, c’est Dieu, c’est la vie.
Tellement nous croyons que Dieu c’est notre homemate que nous voulons qu’il nous aide à nettoyer nos chambres, nous pensons que nous avons les autorités identiques, que nous pouvons nous égarer dans nos agissements.
C’est ce que Saül a lui fait, il pensait que le fait d’être roi faisait de lui un tout puissant, supérieur à Dieu, il a cru que être roi lui donnait droit au trône de Dieu jusqu’à ce que Dieu donne une instruction, il ne la respecte pas.
Voilà tonton Saül avait rendez vous avec Samuel pour faire un sacrifice.
Étant donné que le prophète a traîné avant d’arriver, Saül a pris l’engagement de faire le sacrifice à la place du prophète.
Saül était il sacrificateur?
Le fait d’être roi ne nous donne pas tous les droits.
Dans son impatience, son audace, son mépris, il a bafoué le principe et la royauté lui a été retirée.
Ne soyons pas comme ce monsieur mes frères, apprenons à chercher la face de Dieu avec tout.
Juda a fait une promesse à thamar de lui donné son fils comme mari quand il sera grand après qu’elle ait perdu son mari.
Thamar connaissait la loi de son pays, elle avait un besoin, elle voulait être maman, elle a enlevé son vêtement de veuve pour aller dans la rue où se trouvent les prostituées.
Il se trouve que le père Juda fréquente comme par hasard cette rue.
Et dans un concours de circonstance, il passe la nuit avec thamar sans savoir que c’est sa belle fille.
Thamar exige un gage parce que Juda ne peut pas payer, il donne son bâton et son cordon.
On découvre que thamar est enceinte, elle remet le gage en disant que c’est celui à qui appartient le gage qui est le responsable de sa grossesse.
Juda aurait pu prendre son gage et faire brûler thamar.
Il a reconnu son erreur et a assumé son engagement.
Mes frères, ne jouons pas avec ce que nous faisons comme voeux.
Ça nous rattrape toujours.
David avait promis à bethsabée que ce serait Salomon qui serait roi après lui.
Au soir de la vie de David, il était confus, il était troublé parce que Salomon n’a pas la carrure d’un roi mais il a donné sa parole.
Bien que Salomon soit nonchalant, il était la volonté de Dieu et il fut Roi.
Anne a dit au Seigneur qu’elle a trop souffert, elle est fatiguée des moqueries de sa coépouse, l’amour de son mari est insuffisant si le Seigneur ne la visite pas.
Et elle a pris un engagement.
*Seigneur, si tu me donnes un enfant, je vais te le redonner*
Voilà une femme qui voulait être mère, elle voulait désespérément un bébé, mais elle a pris tout de même l’engagement de s’en séparer aussi tôt qu’elle le sevrera.
Est ce que Anne n’avait pas le coeur serré au moment de donner Samuel au Seigneur, c’est sûr que oui mais elle avait pris un engagement.
Nous nous supplions de bien tourner nos méninges avant toute promesse.
Lorsque nous ne tenons pas à nos paroles, ca nous discrédite, ça fait de nous de personnes malhonnêtes.
Dans Proverbes, 6:1 – Mon fils, si tu as cautionné ton prochain, Si tu t`es engagé pour autrui,
Understand the commitment to make very well before diving in it.
Nous pensons que rien ne nous oblige quand nous prononcons des paroles de nos bouches, sachons ce matin que lorsque la promesse est faite, elle devient automatiquement une obligation.
Si nous prenons l’engagement de nous même, autrui nous tient, nous sommes sous son pouvoir, nous avons abusé de notre prochain.
Alors, pour ne pas tomber dans les travers, abstenons nous tout simplement que ne pas faire les choses dont nous sommes conscients de ne pas tenir.
Nous avons déjà trop de problèmes comme ca pour tous les jours en rajouter.
Soyons juste sages et restons connectés à la fréquence du Saint Esprit.
Bonjour la famille
Bonne journée

Onde D.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*