Mon Mois de Probité ! Ro13:13 L’Evangélisation !

Bénis soit ton nom, seigneur.
Tu es souverain,
Tu es invincible,
Tu es authentique,
Tu es vivant…
Tu es celui qui récompense toujours,
Tu es celui qui offre sans cesse de cadeaux,
Tu es notre appui
Tu es notre force
Tu es notre secret…
Tu es tellement de choses, père
Tu es capable de moults merveilles
Tu changes les histoires,
Tu reécris les destinées,
Tu embellis les réputations.
Tu es digne
Tu es à jamais.
Qui sommes nous pour ne pas être reconnaissants ?
Qui sommes nous pour nous dresser contre toi ?
Même la création et la nature font la reverance devant toi et te disent amen.
Tu as prouvé aux yeux de tous que tu es Alpha et Omega mais nous, les hommes te combattons toujours.
Tu sièges dans la gloire et ton royaume est parfait.
Oh père, nous ne réalisons pas la splendeur et la grandeur de ton nom, nous mettons notre orgueil partout, nous contestons ta parole pourtant tu peux susciter des pierres pour louer.
Nous sommes désolés, Yaweh.
Désolés pour cette insatisfaction dans laquelle nous sommes enfermés,
Désolés pour cette incrédulité dans laquelle le diable ne cesse de nous emprisonner.
Jusqu’à quand prendrons nous conscience ?
Encore combien de temps allons nous prendre pour comprendre que nous sommes perdus et inutiles sans toi.
Plusieurs fois, tu as fais des choses nouvelles pour nous mais nous ne reconnaissons pas la puissance de ta main dans nos témoignages.
Tu as brisé la cécité dans les vies,
Tu as guéri les paralytiques,
Tu as rabaissé la sourdité,
Mais nous sommes incapables de pousser des cris de joie, nous avons honte de dire que tu es la source de notre restauration.
Nous sommes dans la perdition.
Bien-aimés, accepter Jésus, c’est être dans sa famille, c’est être invité à la table des rois, c’est jouir de l’héritage…
Soyons des disciples qui défendent Jésus, proclamons son nom.
Le monde nous a imposé son système et ses stratégies,
Le diable par sa subtilité nous a interdit de rendre grâce à celui qui peut tout.
Pourquoi avons nous honte de Jésus ?
Pourquoi parler de lui est il lourd ?
Pourquoi nos cœurs ont de la peine à se réjouir des choses spirituelles ?
Pourquoi avons nous peur d’assumer devant tous que nous servons le Seigneur et que nous refusons d’épouser les principes du monde ?
Pourquoi avons nous un problème que le monde sache que nous n’allons pas dans des églises conventionnelles ?
Pourquoi sommes nous gènés de sortir une invitation chrétienne et d’amener autrui à communier avec nous?
Parler de Jésus est fardeau pour nous, raconter publiquement ses prodiges reste un sacrilège,
Prier spontanément pour un malade demeure un scandale pour nous, enfants de Dieu.
Dire officiellement son opinion spirituel est dégoûtant.
Le diable nous a mis dans un engrenage qui a bouleversé le monde, c’est plutôt normal d’honorer les hôpitaux et ses docteurs, c’est acceptable de vanter un féticheur, c’est correct de se confier et d’obéir aux hommes plutôt qu’à Dieu.
C’est impressionnant la façon dont l’ennemi opère, tout est fait de telle façon que nous banalisons tout, nous négligeons tout et ça nous plaît.
Nous sommes aveugles et nos yeux ne s’arrêtent qu’à la séduction et aux convoitises du monde.
Bien-aimés, nous avons fait tous fausse route, nous avons tous dévié, nous sommes au bord de la dérive.
La bible dit que la femme Samaritaine dans Jean 4 a rencontré Jésus, elle n’avait pas une vie plaisante, elle qui était une prostituée, elle qui sortait d’un lieu maudit s’est connectée au Seigneur, elle a saisi sa bénédiction et a recu l’eau de vie.
Le contact avec la vie, avec la parole, avec la plénitude du Saint Esprit a changé sa histoire et a déclenché un ministère dans sa vie et elle s’est exécutée.
Elle a commencé à parler de Dieu, à attirer des foules à venir entrer en contact avec leurs bénédictions.
Partout où elle allait, elle faisait le témoignage de ce que Dieu est grand et fidèle.
Et nous alors ?
Sommes nous si ingrats au point de ne pas parler des bontés du Seigneur ?
Même dans nos familles, entre amis, dans nos lieux de travail, sommes nous courageux de prendre nos responsabilités en main et de dire à quelqu’un que Jésus l’aime ?
En tout cas, chacun doit être à son poste, chacun de nous doit faire sa tâche, chacun doit participer à l’avancement de l’œuvre de Dieu.
Sinon comment pouvons nous dire que nous avons un père dont nous n’en parlons jamais ?
Comment pouvons nous dire que nous sommes pleins d’amour quand nous étouffons l’amour même qui est Jésus?
Nos témoignages doivent changer,
Nos façons de parler doivent porter l’esprit de Dieu, nous devons intégrer que Jésus est avec nous tout le temps, il demeure en nous, il nous accompagne partout.
Que nos langues élèvent les louanges au Seigneur,
Que nos langues confessent qu’il est tout puissant,
Que nos paroles bénissent son Saint temple.
Testify about the Lord wherever you find yourself.
Psaumes, 119:171 – Que mes lèvres publient ta louange! Car tu m`enseignes tes statuts.
Servons l’Eternel
Suivons le
Rapprochons de lui chaque jour et proclamons son nom partout.
Elohim est son nom.
Bonjour la team
Bonne journée

Onde D.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*