Mon Mois de Restauration ! Ps23:3

Hmmmmm
C’est délicat mais nous allons en parler,
C’est compliqué mais c’est une vérité biblique.
Lorsque nous entendons *semence*, nous pensons tout de suite à la douloureuse.
Qui nous a même enseigné ça ?
La semence peut être des prières, des voitures, des vêtements…
Les Abraham ont semé leurs brebis et Dieu les a bénis.
L’argent appartient à Dieu et pourquoi nous avons peur de ce mot dans l’église.
Arrêtons de penser que nous pouvons faire l’œuvre de Dieu sans argent.
Nous sommes d’accord qu’il ya beaucoup des abus mais lisons notre bible, la loi de la semence et de la récolte y est bel et bien.
Nous sommes à l’église, nous voulons toujours récolté ce que nous n’avons pas semé, nous voulons toujours avoir ce que nous n’avons pas travaillé, nous voulons gagner sans rien perdre.
Semer, c’est donner.
Dieu a demandé à Élie d’aller chez la veuve de Serepta, il s’est arrangé avec elle pour qu’elle nourrisse son serviteur.
Est ce normal que Dieu fasse ce genre de chose quand il sait que la veuve est pauvre et n’a rien.
Selon le raisonnement humain, c’est scandaleux mais spirituellement pour être béni, tu dois faire un sacrifice avant, c’est comme ça que ça marche.
Nous crions tous les jours que la sagesse et la richesse de Salomon sont invraisemblables mais demandons nous toujours ce qui s’est passé pour qu’il en arrive là, il n’est pas né avec cette gloire de haut niveau.
Les amis, il a payé le prix.
Il s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas maintenir le royaume affermi s’il n’avait pas un fruit de l’esprit.
Lui-même a compris qu’il lui manquait quelque chose que seul Dieu pouvait lui donner.
Il a sacrifié 1000 bœufs.
Il manquait ce qu’il allait faire ? Certainement non.
Mais mes chers amis, personne avant lui n’avait mis Dieu dans un tel embarras.
Il faisait le sacrifice avant, David lui avait enseigné les lois spirituelles mais il a compris que plus le niveau de ses objectifs est grand, grande aussi sera sa semence.
Dieu l’a récompensé avec la sagesse et les richesses.
Nous sommes à l’église, nous tournons en rond, nous jugeons les messages, nous critiquons les hommes de Dieu, nous n’avons pas de relation avec le père.
Nous demeurons des spectateurs mais les plus subtils comprennent l’évidence et prospèrent.
La semence est importante, personne ne semera à notre place, c’est notre responsabilité.
Dieu, c’est sa parole, ce sont ses principes.
Nous pensons que c’est ce que nous donnons à l’église qui amène l’église plus haut ?
Non, Dieu est capable de nous mettre à côté et de susciter de l’argent pour son œuvre.
Bien-aimés, lorsque nous parlons de semence, certains ne viennent plus à l’église, certains démissionnent même, d’autres sont dans les calculs de leurs biens qu’ils déposeront jusqu’à s’enorgueillir.
Nous pensons que nous faisons du mal à qui ?
À Dieu ?
Il veut nous bénir, il veut ouvrir des portes de la bénédiction mais c’est nous même qui refusons qu’il se manfiste puissamment.
Quand dehors, nous sommes prêts à banquer pour un service, c’est bizarre et dans la maison de Dieu, où le service est gratuit, nous réfléchissons.
Honte à nous.
La bible dit dans Psaumes, 126:5 – Ceux qui sèment avec larmes Moissonneront avec chants d`allégresse.
Sow abundantly for the work of the Lord.
Le sacrifice nous fait mal, perdre nous déchire mais quand l’ange de la bénédiction se tient à nos portes et frappent, même la maison blanche est saisie par le témoignage.
Soyons plus sensibles, lisons la parole de Dieu, laissons le Seigneur nous orienter, ouvrons nos cœurs et nous serons les premiers surpris de la bénédiction.
Bonjour à nous
Bonne journée

Onde D.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*