Dieu nous appelle à la croissance, à la grandeur, à la maturité.
Il s’est arrangé pour que rien ne stagne, pour que tout évolue, pour que nous nous développions.
La bible nous prévient de cette progression, elle nous dit que quand nous étions enfant, nous parlions, pensions, raisonnions comme un enfant mais un jour, nous devons être grand et faire les choses des grands, arrêter de boire le lait pour manger la nourriture.
Nous étions bébé, nous sommes devenus enfant.
Nous étions femme, nous sommes devenus épouse et ensuite mère.
Mes frères, qui ne rêve pas d’avoir une place au soleil??
Qui ne veut pas voir le changement dans sa vie?
Nous sommes fatigués de chrétiens qui portent la bible chaque jour mais refusent d’entreprendre,
Nous sommes épuisés des enfants de Dieu qui laissent leurs talents, leurs dons, leurs potentiels s’eteindre,
Nous sommes dégoûtés des croyants qui proclament connaître Jésus mais qui ne portent aucun fruit,
Nous sommes saturés des serviteurs qui se disent appelés et choisis mais ne se laissent pas briser, remplir, utiliser…
Dieu ne fonctionne pas comme nous voulons, s’il ne nous démonte pas, s’il ne nous vide pas, s’il ne nous démolie pas, nous aurions du mal expérimenter les profondeurs de son nom.
Donc arrêtons! Arrêtons de courir comme battant l’air, arrêtons de confesser Christ sans objectif, sans rêve, sans modèle, sans autorité.
Comment voulons nous évangéliser et parler des merveilles du Seigneur quand nous mêmes ne sommes pas des témoignages?
Quand nous n’avons pas de position, quand nos statuts ne parlent pas d’eux mêmes.
Nous sommes forts pour justifier notre misère dans les temps désert, d’épreuve mais sachons aussi que nous devons faire notre part.
Si Bartimée n’avait pas crié de toutes ses forces, il serait toujours resté dans les couloirs de la cessité,
Laissons nous nous dire que si Joseph n’était quitté de rêveur à expliqueur de rêve, il aurait demeuré en prison,
Que je vous dise que la femme à la perte de sang serait toujours malade si elle n’avait pas pris la décision de toucher le vêtement de Jésus,
L’infirme de la piscine de Bethesda serait mort s’il n’avait pas su saisir son opportunité.
Qui a dit que suivre Jésus, c’est reflété la souffrance, la pauvreté, l’amertume.
Nous sommes venus nous dire ce matin que Jésus est fidèle et aujourd’hui encore, il veut s’adresser à chacun de nous, *levons nous et brillons.*
Notre position assise n’arrange pas le Seigneur, il desire nous voir épanouis mais seulement nous le limitons.
Que voulons nous?
Que recherchons nous?
Jésus est la seule source véritable, la parole de Dieu nous dit que rien ne lui ai impossible.
Alors si nous sommes écoeurés de notre vie, rapprochons nous un peu plus du Père,
Si nous voulons nous lever, allons en eaux profondes avec Jésus,
Si nous voulons contrôler, entrons en relation et en intimité avec Yaweh,
Seul être dans le secret avec l’Eternel nous donne accès aux lieux élevés.
Bienaimés, servir Jésus a un prix, il récompense ceux qui prennent courage, ceux qui demeurent fermes.
Il est celui qui apporte et qui donne le changement, il est celui qui motive, il est celui qui restaure, il est celui qui proclame, qui positionne et qui honore.
Sans lui, tout ce que nous pouvons avoir est vain, inutile.
Alors en cette deuxième partie de l’année, le Père nous tend une brèche, saissons cette ouverture et laissons derrière nous l’incrédulité.
La leçon du jour est simple: Thank God for he has honored you by changing your statuts/position.
Colossiens, 1:13 – qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,
Colossiens, 1:14 – en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.
Rencontrer Christ transforme nos vies, nous ne pouvons pas rester les mêmes si nous sommes en lui, il renouvelle nos pensées, il restaure nos âmes, et rafraîchit nos paroles.
Il nous prend de rien, de la poussière pour nous introduire dans une nouvelle dimension de lui, de gloire, d’honneur.
Merci le Seigneur car tu nous as fait du bien,
Célébrons le parce que tout pouvoir lui a été donné.
Merci Père, nous sommes reconnaissants pour ta touche
Nous te disons merci parce que ta main puissante nous pousse à récolter de nos meilleurs fruits,
Nous te donnons des actions de grâce parce que tu es digne.
A toi, tout l’honneur papa
Bonjour ici
Bonne journée

Onde D.