Bonjour freres et soeurs,
C’est un nouveau jour, la journée s’annonce plutôt belle et ensoleillée, certains sont dans leurs lits et d’autres réfléchissent sur leurs avenirs, sur le comment et le pourquoi de certaines situations.
C’est normal, à un stade de notre marche, nous devons produire, nous devons refléter les bénédictions, nous devons être des témoins de la gloire de Dieu.
Donc, les interrogations qui fusent dans nos cerveaux ne sont pas étonnantes.
Où sont passées les promesses du Seigneur?
Où est l’accomplissement de la prophétie qui pèse sur nos têtes?
Où est Dieu? Où est le trésor qu’il nous a promis?
Bienaimés, la marche avec Dieu, c’est la persévérance, c’est la patience, c’est la formation.
Israël a été esclave en Égypte pendant quatre cent années et un jour, Dieu a décidé de les délivrer et de leur faire entrer en possession de leur héritage.
Ce peuple choisi de Dieu s’etait mis en route pour quarante jours mais à cause de leur incrédulité, de leurs inquiétudes, de leurs murmures, ça a duré quarante années.
A la veille de leur entrée dans la terre promise, l’Eternel demande à Moïse d’envoyer des hommes explorer le pays de Canaan que lui Dieu leur donne.
A leur retour, ils reviennent avec des vignes et des raisins, des fruits de ce lieu, ils reconnaissent vraiment que le paradis que Dieu leur donne est topisime, il y a là-bas beaucoup de bénédictions, le lait et le miel coulent dans cet endroit à gogo, il y’a que le luxe… mais…
C’est trop beau pour être vrai, comment pouvons nous avoir ce patrimoine quand les fils d’anak y sont, ce sont des géants, nous sommes des sauterelles devant eux…
Ils commencent avec des plaintes, des intimidations, le découragement, le doute, la peur…et certaines tribus, ont donc cédé à la panique et ont choisi de prendre leurs terres avant même d’entrer dans la bénédiction elle même.
Dans la troupe qui avait fait le voyage se trouvait Josué et Caleb qui se sont opposés à ce rapport, ils se sont indignés de ce qu’ils entendaient et ont dissuadé les autres de la véracité de la promesse de Dieu.
Le Seigneur, en colère a donc dit que comme c’est comme ça, il va encore leur faire tourner sur place, en rond et personne d’entre eux n’entrera dans ce territoire excepté Josué et Caleb.
Est ce que nous nous retrouvons dans cette histoire?
Est ce que nous voyons comment nos prophéties nous échappent?
Est ce que nous comprenons comment nous perdons parfois notre héritage?
Est ce que nous comprenons comment Dieu nous donne ce qu’il nous a promis, nous refusons de prendre, nous cédons à la tentation, à la pression des amis, de la famille et nous mettons ce que Dieu nous a dit entre parenthèse?
C’est dommage que nous, les enfants de Dieu fassions ça, c’est triste que nous ne savons pas prendre nos possessions, nous ne savons pas recevoir de Dieu, nous nous arrêtons trop sur les apparences.
La force des fils d’anak vaut quoi devant la puissance de notre père?
Leur taille nous fait très souvent reculer devant notre héritage.
Weeeeeeeeeeee
Seigneur, tu dois changer nos mentalités, tu dois nettoyer nos pensées sinon la stagnation ne va pas nous laisser.
Voilà ce que Dieu nous enseigne aujourd’hui.
Dans Éphésiens, 1:11 – En lui nous sommes aussi devenus héritiers, ayant été prédestinés suivant la résolution de celui qui opère toutes choses d`après le conseil de sa volonté,
Celebrate the Lord for your heritage.
On ne devient pas héritiers de Dieu parce que nous sommes assis à l’église ou parce que nous lisons nos bibles.
Nous héritons de ce sur quoi nous avons droit.
A l’instant que nous recevons Jésus Christ comme Seigneur et Sauveur, nous sommes nés de nouveau, nous appartenons à une nouvelle famille, la famille de Dieu, nous sommes une nouvelle créature, nous devenons enfants de Dieu et nous avons l’autorité légale de devenir fils et fille de Dieu, et c’est comme ça que nous ne sommes pas de simples enfants et Dieu nous donne l’héritage avec Jésus, nous devenons cohéritiers avec Christ.
Tout l’héritage de Jésus est aussi le nôtre.
Nous devons posséder ce qui est à nous par héritage.
Nous avons déjà perdu trop de temps, le moment est venu de trouver comment recevoir les richesses de Dieu par la foi et l’obéissance.
C’est notre position d’enfant de Dieu qui nous prédestine dans notre héritage.
Nous pouvons donc dire que c’est notre position et notre identité qui nous donne accès à l’héritage.
Alors, peu importe ce dont nous avons besoin, tout est possible en Jésus.
Nous ne pouvons pas prendre ce qui ne nous appartient pas, l’héritage est pour ceux qui connaissent leur Dieu et agissent avec fermeté.
Bonjour à nous
Bonne journée

Onde D.