La première chose que nous devons savoir est qu’il nous sera difficile d’obéir et de louer un Dieu que nous ne connaissons pas.
Ce sont nos expériences avec le Seigneur qui donnent de la valeur à nos témoignages.
Plus nous obeissons à Dieu, plus nous sommes transformés, plus nous faisons des sacrifices à l’Eternel, plus nous devenons matures, plus nous croissons.
Aimer à Dieu donne du bonus, ça nous rend capable de témoigner de ce que l’Eternel a fait.
Louer le Seigneur provoque le miracle.
L’intensité du témoignage dépend de l’action que Dieu veut poser.
Plus notre action est grande, plus grand sera notre témoignage.
C’est nous même qui limitons nos bénédictions en voulant fabriquer nos raccourcis.
Bienaimés, quand Dieu veut nous donner un témoignage, lorsqu’il veut faire du bien à notre maison, il prend le temps de nous mouler, de nous façonner, de nous tailler pour que nous puissions porter notre héritage.
Nous devons apprendre à nous asseoir et à travailler notre témoignage, à voir ce que Dieu a fait de nous.
Ce que les attentes et les situations ont fait de nous, à apprécier ce que Dieu nous donne.
C’est lorsque nous avons connu des déceptions, c’est lorsque Dieu nous prend du point Alpha et il nous amène à Oméga, que nous saurions mieux le vénérer, nous saurions eléver un chant nouveau.
Lorsque Dieu donne, lorsque c’est lui qui fait notre cadeau et nous l’offre, les chants d’allégresse ne quittent plus nos bouches.
Les preuves, c’est notre prochain niveau et si Dieu ne nous aide pas, nous ne serons pas acceptés dans notre gloire.
Nous pensons que c’est seulement un travail, un mari, un voyage…qui doit être notre sujet de louange?
Nous ne prenons pas la peine de nous réjouir pour la vie que Dieu nous donne, nous ne savons pas exprimer notre reconnaissance pour le fait d’être en santé ou le fait de voir notre famille.
Nous passons notre temps à minimiser les bienfaits du Seigneur à chaque instant.
Sachons seulement que si nous ne savons pas honorer de petites choses, nous ne saurions pas apprécier les grandes.
Ce que Dieu fait donne de la confiance, de l’assurance, de la joie.
Les bénédictions de Dieu imposent la célébration, les faveurs de Dieu obligent les honneurs et sa lumière nous proclame.
Comment ne pas célébrer le Dieu que nous servons? Comment ne pas lui donner toute la gloire?
Ses bénédictions sont époustouflantes, elles déstabilisent le raisonnement humain, elles renforcent l’alliance et attirent les regards.
Si nous voulons parfois être constamment en joie, nous devons être entreprenants, parfois même envahissants, audacieux.
La louange est un rappel de la défaite de Satan, c’est la victoire sur les forteresses.
Nous ne louons pas Dieu pour ce qu’il nous donne mais pour ce qu’il est.
Pas besoin d’avoir un prétexte pour élever son père, nous l’honorons parce qu’il est notre père et il nous veut du bien.
Dans Luc, 18:43 – A l`instant il recouvra la vue, et suivit Jésus, en glorifiant Dieu. Tout le peuple, voyant cela, loua Dieu.
Develop the habit to praise God for every blessing you witness.
Mes frères, le passage de Jésus ne laisse personne identique.
Là où le Seigneur se trouve, la guérison n’est immédiate et permanente.
Voilà une personne qui avait une infirmité depuis longtemps, il a sûrement cherché les solutions partout, il n’a pas trouvé.
Il avait sûrement entendu parlé de Jesus qui sauve.
Tout le monde se moquait certainement de lui, tout le monde le rejetait, pour tout le monde, il n’était personne, son identité était réduite à sa handicap.
Mais un jour, il a décidé d’essayer aussi avec le Dieu dont il entend parler, il a décidé de l’expérimenter.
Les gens ont tout fait pour le décourager, pour lui dire que c’est tard, qu’il ne peut plus guérir, que son cas était un cas impossible, désespéré.
Mais il s’est dit qu’il devait au moins essayer, il n’avait rien à perdre.
Et lorsque qu’il se poser une action, les gens l’ont étouffé jusqu’à ce son cri resonne dans les oreilles de Jésus et que le Seigneur relâche sa délivrance.
Grâce à cet homme, les gens ont cru en Dieu, les gens ont témoigné de la grandeur du nom du Seigneur.
Ce que nous pouvons dire face à cela est que la vie de ce monsieur avait changé, il était un toimoignage.
Sûrement, à chaque instant, il bénissait désormais le nom du Seigneur, il donnait gloire à son nom.
Bienaimés, chaque jour est une occasion de louer Dieu, de reconnaître ses bontés et d’exalter sa sainte présence.
Nous devons donner des louanges nouvelles à l’Eternel pour les moindres choses, c’est ce qui va booster de grandes.
Louons l’Eternel car il nous a fait du bien.
Que le nom du Seigneur soit élevé.
Amen
Bonjour la team
Bonne journée

Onde D.