Certainement, nous passons des moments difficiles.
Pas d’argent, pas de nourriture, pas de travail et nous sommes fortement dans les besoins de toutes sortes.
Nous cherchons peut être des solutions dans nos relations, dans nos familles… et nous n’avons pas toujours d’issue.
Nous sommes venus nous proposer une porte de sortie, une alternative qui marche très bien et sans aucun doute, nous serons tous satisfaits.
Nous sommes là ce matin pour défier quiconque veut essayer avec notre Dieu, nous sommes venus rassurer une personne ce jour de la fidélité de notre Père, nous sommes devant vous pour nous dire *demandons et nous recevrons.*
Ce n’est pas le jeu, ce n’est pas une blague, ce n’est pas un tatonnement, c’est une certitude, c’est une promesse arrêtée dans le ciel.
Dans le livre de Philippiens, 4:19 – Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus Christ.
Praise the Lord for this timely providence.
Le verset est une phrase affirmative.
Ce passage ne dit pas que Dieu nous donne rendez vous lors de la demande, il ne nous dit pas non plus Dieu va voir ce qu’il peut faire, il nous dit que le Seigneur donne ce dont nous avons besoin, il nous dit de laisser les tracas, les calculs, les réflexions et de se calmer, de se reposer et de regarder la main du Seigneur agir.
L’Eternel dans ce texte met sa fidélité en jeu, il gage sa réputation par cette promesse.
De quoi avons nous besoins?
*Le Seigneur n’est pas un homme pour mentir, ni un fils de l’homme pour se repentir, ce qu’il a promis, il le fera.*
C’est ce que nous dit la bible.
Avons nous déjà essayé Dieu et il a manqué à ses engagements?
Nooon, c’est impossible.
L’auteur s’approprie son Dieu, il sait de quoi il parle, que c’est pas n’importe de qui et il s’en vante.
Il ne parle pas de ces charlatans qui pullulent dehors, il ne parle pas de ces faux dieux qui ne vendent que des illusions, il parle de *Elohim* celui qui a créé le ciel et la terre.
Paul au travers de ce message souhaite nous invite à changer nos comportements, à revoir nos mentalités, à regarder dans le spirituel et à faire confiance à Jehovah Jireh.
Nous n’avons plus le droit de vivre dans les inquiétudes, nous n’avons plus le droit de nous morfondre dans le doute, ni même d’être effrayés parce que Dieu, peu importe les circonstances fraye un chemin.
Ne dit t il pas qu’ *il est notre berger, nous ne manquerons de rien*?
Pourquoi paniquons nous quand Dieu est à l’oeuvre?
Pourquoi nos coeurs battent ils?
Laissons le nous conduire, laissons le nous diriger, il maîtrise ce que nous ignorons.
Si Dieu a nourrit Elie par le corbeaux, imaginons nous qui sommes en lui?
Comprenons bien ce que nous parle le Seigneur, il parle de ce qui est vital, nécessaire, utile et c’est la raison pour laquelle il est important de prioriser ses besoins et de mettre de côté les caprices, le superficiel.
N’est ce pas une raison de louer le Seigneur? N’est ce pas suffisant d’être toujours joyeux?
Plus nous sommes heureux, plus nos témoignages sont positifs.
Alors pas besoin de nous soucier des choses du monde, Dieu s’en charge plus que ce que nous lui demandons.
Regardons juste à celui qui pourvoit car c’est lui la source intarissable.
Les richesses appartiennent à Dieu, alors si nous faisons de lui notre premier amour, si nous recherchons premièrement le royaume de Dieu et sa Justice, *tout* nous sera donné par dessus tout.
Que choisissons nous bienaimés?
Dieu et sa provision ou le monde et son échec?
Pour nous, le choix est fait.
Bonjour à nous
Bonne journée

Onde D.