Parler de Dieu devient de plus en plus délicat, chacun à ses convictions, chacun à sa position et plusieurs ont peur de bousculer les autres dans leurs pensées.
Nous préférons garder le silence, rentrer dans notre coquille et laisser les autres dans l’ignorance pourtant les coeurs ont soif de la vérité dans le secret.
Sachons que nous sommes des témoins de Jesus, ce que nous sommes est plus fort que ce que nous disons.
Qui sommes nous au fil des temps?
Parfois, nous n’arrivons plus à nous reconnaître devant un miroir, nous nous demandons ce qui s’est passé? Où est parti notre zèle pour le Seigneur?
Nous avons perdu tous nos repères et nous ne croyons plus en rien, nos objectifs sont ailleurs et non dans le coeur de Dieu.
Et c’est ce qui se passe avec nous et l’église.
Nous n’osons plus dire aux incrédules qu’ils iront en enfer s’ils ne se décident pas.
Nous avons honte de parler de l’évangile sous peine d’être insultés et quand le sujet de repentance est sur la table, panique à bord, nous préfèrons utiliser les moyens humains pour arriver à nos fins.
C’est aussi comme ca que nous avons arrêté de parler de la repentance aux autres pourtant c’est important, nous ne pouvons pas être sauvés si nous ne demandons pas pardon au Seigneur, c’est la repentance qui fraye le chemin à notre relation avec Dieu.
La repentance est un réveil de conscience, une lueur d’espoir, c’est haïr le péché, c’est décider de changer de direction.
La repentance fait parti de l’évangile, nous refusons l’appel de Dieu, nous refusons de nous repentir.
Les églises ne partagent plus le plein évangile, elles disent ce qui plaît aux fidèles, elles prêchent ce qui séduit de peur de voir les membres partir de l’église, elles mettent de côté la vérité du Seigneur et prônent les apparences.
Paul a bien dit que la repentance et la foi vont ensemble, lorsqu’on décide de se détourner de notre ancienne vie, nous avons comme une assurance d’une vie meilleure, la parole de Dieu l’atteste en nous disant que *si quelqu’un est en Christ, les choses anciennes sont passées, toutes choses sont devenues nouvelles.*
Être en Christ signifie lui appartenir, rentrer dans le sein de Dieu, se repentir et se cacher en lui.
Il faut au préalable quitter le péché, se réconcilier avec le Père pour pouvoir communier avec lui.
Ça ne nous sert à rien de biaiser avec le Seigneur sinon à la fin de la journée, il nous dira qu’il ne nous connaît pas.
Et c’est ce que Paul nous exhorte à faire dans Actes, 20:21 – annonçant aux Juifs et aux Grecs la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus Christ.
Share the faith in God with others.
Voici notre rôle, propagons la parole de Dieu dans le monde, toute la terre doit connaître Jésus Christ, se repentir et être touché par le message du ciel.
Que le nom du Seigneur soit élevé.
Bonjour à nous
Bonne journée

Onde D.