Mon Mois de Restauration ! Ps23:3

Nous sommes tous invités ce matin à changer notre façon de traiter nos frères.
Nous sommes tous appelés à nous aimer d’un seul cœur, à nous supporter, à nous soutenir.
Nous sommes sollicités à avoir une profonde unité de pensée, d’intention.
Le Seigneur nous rappelle ce matin un point important sans lequel nous ne sommes pas complets.
*L’amour fraternel*
Il demande de s’aimer, de s’exhorter mutuellement, de veiller les uns sur les autres pour marcher de façon digne du Seigneur.
Avant de quitter la terre, le Seigneur nous a laissé l’amour, cela signifie que cet amour mutuel qu’il nous a offert porte un fruit, c’est un signe de notre appartenance au Père.
Malheureusement, nous nous retrouvons dans un monde qui se renferme sur lui, qui est solitaire du fait de la modernité, l’homme est de plus en plus seul, tout le monde est chez lui ignorant même le nom de son voisin, ne fréquentant même pas sa famille.
Chacun poursuit sa vie et ses intérêts, les gens se sentent de plus en plus seuls et c’est là où l’église devrait faire la différence en introduisant un climat accueillant, social et affectif.
C’est aussi la raison pour laquelle nos églises sont pleines parce que ceux qui sont rejetés, refoulés, repoussés y trouvent en général un refuge, une famille.
La communion fraternelle est soudée dans la présence de Dieu parce que la relation, la connexion que nous avons avec l’esprit de Dieu nous enseigne la compassion, le pardon des personnes avec lesquelles nous nous frottons.
Comment pouvons nous parler de l’amour fraternel si nous ne nous voyons jamais pour s’entretenir, partager et s’encourager.
Nous devons aussi reconnaître que l’église a perdu de son essence, nous nous retrouvons à ne pas connaître nos frères, à ne pas les saluer, à ne pas se soucier pour eux.
Nous n’assistons pas des personnes en détresse nous ne contribuons pas à leur épanouissement.
Nous développons l’individualisme au sein de nos communautés et Dieu nous le reproche ce jour.
Romains, 12:10 – Par amour fraternel, soyez pleins d`affection les uns pour les autres; par honneur, usez de prévenances réciproques.
May your brotherly love be restored.
*Pleins d’affection* notre amour doit être authentique, vrai, pur, sincère, chaleureux, tendre et non hypocrite.
Nous sommes dans un monde où les gens se piétinent, faisons attention de ne pas offenser les autres, nous devons les honorer.
Nous devons renoncer à nos priorités pour l’amour d’un frère.
Quand nous aimons, nous pardonnons,
Quand nous aimons, nous partageons,
Quand nous aimons, nous sommes toujours joyeux.
Et à cause de l’amour de Jésus, nous nous plions aux règles établies par lui.
Disposons nos cœurs et soyons sincères les uns les autres.
Bonjour à nous
Bonne journée

Onde D.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*